Quand on parcourt la blogosphère, ça a l'air si facile de faire sa pâte à modeler maison!

En fait, ça ressemble à de la pâtisserie, et c'est justement pour ça que j'aurais dû me méfier : la pâtisserie et moi on est un peu fâchés. Mais j'ai regardé cette adorable petite fille m'expliquer sa recette et la réaliser sous mes yeux avec une facilité déconcertante, et j'ai pensé que si cette gamine de 5 ou 6 ans y arrivait, je devais pouvoir le faire.

Je me suis donc mise en quête des ingrédients.
Farine, sel, huile, eau : facile.
Colorants alimentaires : introuvables dans les commerces du coin.
Alun de potassium : Vache-le-Père, commissionné à la pharmacie, a dû s'entendre dire que "alun de potassium, ça n'existe pas", puis se justifier devant la pharmacienne incrédule "Mais pourquoi vous n'achetez pas plutôt de la pâte à modeler de la marque Machin Truc?" et supporter les soupirs impatients des autres clients pressés d'acheter, eux, leur médicament sérieux de gens vraiment malades. Enfin bref, le voici finalement de retour avec de la poudre d'alun (à 13 euros les 100 gr, quand-même, gloups)

À défaut de colorants alimentaires, j'ai dilué du grimage pour enfants dans un peu d'eau (mais je sais maintenant que je n'aurais pas dû diluer) pour les teintes bleu et rouge, et du curcuma pour le jaune orangé.

Au début, c'est ma mélangeuse habituelle, alias la picholine, qui s'est occupée de la farine et du sel; mais une fois que les liquides sont ajoutés et que ça commence à prendre, il faudrait être assidu des salles de muscu pour arriver à tourner dans la béchamel sans grincer des dents. J'ai bien cru que j'en garderais des courbatures toute la semaine (finalement, non, ça va bien merci). Quand j'ai arrêté le feu (parce que ma casserole commençait à noircir sur les côtés, et que je me demandais bien si j'arriverais à la récupérer un jour), la boule de pâte était toujours visqueuse et poisseuse. J'ai bien été obligée de la saupoudrer de farine pour arriver à la pétrir sans soulever la table avec (même si NickosBABYFOOD dit bien "don't flour or anything like that", en agitant devant l'écran ses magnifiques mains propres et sa boule impeccable)

À ce stade, je n'avais pas encore ajouté les colorants. Selon la méthode de  NickosBABYFOOD, j'ai donc divisé mon pâton en quatre boules, fait un trou en leur milieu et laissé couler une cuillerée de colorant. L'ami Nickos, fingers in the nose, obtient en moins de deux quatre magnifiques couleurs pétantes. Moi, quand j'ai pressé la première boule avec le colorant dedans, j'ai envoyé une giclure orange à travers toute la cuisine; il y en avait partout, du sol aux murs en passant par le tablier de la picholine qui n'a pas trop eu le temps de comprendre ce qui lui arrivait.  

Bref, si vous cherchez une activité ludique, simple, et efficace, pour occuper une après-midi de vacances avec vos loupiots, et que vous n'avez pas peur de vous ridiculiser devant eux ET QUE VOUS ÊTES NATURELLEMENT DOUÉE ET EXPÉRIMENTÉE EN PÂTISSERIE, faites donc de la pâte à modeler! 

 

ingrédients

pétrissage

boules

Au final, tout de même, la picholine est ravie. Elle a joué plus d'une heure avec sa pâte, même si ça colle un peu et qu'il faut ajouter de la farine à tout bout de champ. Quant aux 4 couleurs (jolies, vous ne trouvez pas?), elles n'ont pas résisté plus de 4 minutes avant d'être mélangées...

cochon

J'essaierai peut-être d'en refaire.
Si je trouve un bon conseil pour éviter un nouveau fiasco.
Quand je me serai remise de mes émotions. (et que j'aurai réparé tous les dégâts dans la cuisine