Quand je la vois grelotter sous la couette, front brûlant et petites joues écarlates, ça me le fait à chaque fois : envie de lui coudre un pyjama tout doux, tout chaud, tout beau.
Or il me fallait faire quelquechose de cette nuisette au beau jersey épais de sa grand-mère :

nuisette

Je vous rassure, elle a récupéré depuis longtemps. Ce pyjama n'est pas celui d'une petite malade mais plutôt d'une arsouille.

pyj_O_1   pyj_O_2

Patron : maison, col trop large. À rectifier dans une prochaine version à réaliser d'urgence...
Tissus : jersey lapins récupéré sur une nuisette - velours éponge de chez MT

 

Et pour coudre le jersey à la machine?

Non, je n'ai pas de surjeteuse. Et ça ne marche pas trop mal.
Pour le haut du pyjama, j'ai cousu comme d'habitude, une couture droite puis un zig-zag en deuxième passage (avec aiguille jersey).

finition1

En attaquant le pantalon, j'ai eu la bonne idée d'ouvrir le mode d'emploi de ma machine (oui, parfois ça sert, un mode d'emploi !) et d'y découvrir le "point tricot de laine".  Une couture élastique et solide, en un seul passage : adopté !

finition2

Et pour le col, j'ai voulu tenter la finition du modèle 18 de "Vêtements faciles pour filles et garçons" :

col

C'est plutôt raté, ça baille ! Idéalement, il faudrait tendre la bande de jersey au moment de coudre le col, mais comment maîtriser la longueur pour arriver au bon endroit à la fin du tour? Avis bienvenus si vous pouvez m'aider !

 

Il n'empêche, la picholine n'est pas ingrate : non contente de s'être exclamée "Oooooh, il est joli, trèèèèèèèès joli !" en découvrant le pyjama, elle l'a enfilé le soir-même avec des "Ooooh, il est tout doux, je me sens trèèèèèèèès bien dedans !" ;-)