Il y a quelques temps, ma picholine a reçu un spirographe. Pas facile, pour de petits doigts potelés de 3 ans et demi, de tourner la rondelle dentelée sans dévier... Mais elle s'entraîne d'arrache-pied et, pour la bonne cause, nous chipe au fur et à mesure, depuis des semaines, tous les stylos à fine pointe qui traînent près du téléphone ou de la liste de course.

Et voici tout d'un coup mon petit spirou qui maîtrise les courbes parfaites, leur ajoute visages et coloriages, et se met à en produire par dizaines, de ces petits dessins stylés et tous différents.
J'adore !

spirographe-01

 

Il n'est pas interdit de penser que je suis une mère béate qui gagatise devant les scraboutchas de sa progéniture. Mais j'assume : l'enfance me fascine !