Ce matin ma fille de 17 mois a dit "cocoricoooo"!
Un vrai cadeau de fête des mères, car il faut être parent pour s'émouvoir de ce cri de volaille éculé, égosillé, vociféré tous les matins dans tous les poulaillers du monde.

Mais c'est que la picholine, jusqu'à présent, ne s'exprime qu'en mono-syllabes - ba pour boîte, lo pour vélo, kla pour chocolat, ki pour kiwi - ou en doubles syllabes identiques - papa, dodo, meuh-meuh, caca, téter, ...
Plus rarement, deux syllabes différentes : gâteau, ...
Je passe les balabalabala, langue dehors, pour, indifféremment : ballon, papillon et panade.

Ce matin, contre toute attente, est sorti un magnifique : "cocoricoooo".
Exploit répété au repas de midi.

Les mauvaises langues diront peut-être que c'est sa moitié de sang français qui s'exprime? ;-)